S'impliquer

Mexique

Des mesures de protection ont été mises en place pour un défenseur des droits humains

Ces dernières semaines, les autorités ont mis en place des mesures de protection pour Mario Luna, défenseur des droits humains et membre influent de la communauté autochtone Yaqui, dans l’État de Sonora, dans le nord du Mexique, à la suite d’un incident le 27 juin au cours duquel la voiture de sa femme, Anahí Ochoa, a été brûlée. En juillet et août, Amnistie internationale et d’autres organisations ont fait pression sur les autorités pour qu’elles mettent en place des mesures de protection pour cet homme.   

Mario Luna Romero et Victoria Anahí Ochoa Domínguez ont été victimes de plusieurs attaques au fil des années, notamment l’emprisonnement à caractère politique de Mario Luna Romero, des agressions contre des membres de leur famille et, plus récemment, l’incendie volontaire du véhicule d’Anahí Ochoa à leur domicile le 27 juin. Pour la première fois, le gouvernement de l’État de Sonora et la municipalité de Guaymas ont mis en place des mesures visant à protéger Mario Luna et ses collègues, tous des membres influents de la communauté autochtone Yaquí dans la ville de Vicam, dans l’État de Sonora. Pour des raisons de sécurité, nous ne pouvons pas dévoiler quelles mesures de protections ont été mises en place et lesquelles restent en suspens.

Amnistie internationale continuera de travailler avec Mario Luna, Anahí Ochoa et d’autres membres influents de la communauté autochtone Yaquí afin de veiller à ce que toutes les mesures de protection pour lesquelles les autorités se sont engagées soient mises en place, et à ce que l’incident fasse l’objet d’une enquête. Toute action de suivi sur des agressions contre des défenseurs des droits humains travaillant sur les problèmes liés au territoire, aux terres et à l’environnement dans les Amériques sera partagée sur la plateforme en ligne d’Amnistie internationale à cette adresse : https://speakout4defenders.com/single/584601cade7ed16d3aba1878

Autres informations 

Ceci est la première mise à jour de l’AU 169/17.
Pour plus d’informations : www.amnesty.org/fr/documents/amr41/6685/2017/fr/

Remerciements 

Un grand merci à tous ceux qui ont envoyé des appels.

Mis à jour le lundi, 11 septembre 2017