S'impliquer

Argentine

Acquittement, par décision unanime de la Cour suprême, de Belén.

Le 27 mars dernier, la Cour suprême de la province de Tucumán dans le nord de l’Argentine a rendu une décision unanime en faveur de l’acquittement de Belén, la jeune fille de 27 ans qui avait été condamnée à 8 ans de prison après avoir subi une fausse couche dans un hôpital public.

Le 21 mars 2014, Belén s’était rendue à l’hôpital public Avellaneda de San Miguel de Tucumán se plaignant de douleurs abdominales. Elle fut alors référée à un gynécologue en raison de saignements abondants. Le médecin l’a alors informée qu’elle faisait une fausse couche d’un fœtus de 22 semaines. Belén a déclaré ignorer qu’elle était enceinte.

Elle a été accusée d’avoir provoqué son avortement et a été détenue en attente de son procès pendant deux ans sous une accusation d’avortement. Le procureur a ensuite modifié cette accusation en meurtre avec circonstances aggravantes. Le 19 avril 2016, la troisième chambre du tribunal correctionnel de Tucumán l’a condamné à huit ans de prison pour meurtre.

Du 26 au 28 juillet dernier, Amnistie internationale a entrepris une mission dans la province de Tucumán au cours de laquelle l’organisation a déposé une pétition auprès des autorités locales de plus de 120 000 signatures en provenance du monde entier, réclamant sa libération (Argentine - Super UA 95/16). Nous avons également pris le risque de la rencontrer en prison. Nous avons livré des lettres de solidarité, soumis une procédure d’amicus curiae auprès de la Cour suprême et lancé un compte rendu d’Amnistie internationale sur la violence, la torture et les mauvais traitements dans les dossiers relatifs aux droits sexuels et reproductifs.

Mis à jour le vendredi, 31 mars 2017