Amnistie internationale Canada francophone
   Pour nous joindre | SUIVEZ-NOUS SUR : FacebookTwitterYou Tube
Avouez! La torture, c'est inhumain. Campagne 2013
Téléchargez la campagne

© Amnistie internationale
Maher* (35), Houda* (30) ans, Elias (12), Ibrahim (9), Yusra (3).
La famille est maintenant au camp de Qushtapa dans la région du Kurdistan iraquien depuis plus d’un an. Elias a le cancer du pancréas et la famille lutte pour qu’il obtienne un traitement adéquat.


spacer


« Je veux juste que mes enfants aillent à l’école et qu’Elias soit soigné. »

- Houda* (30) ans



CONTEXTE
• De qui on parle
• Ouvrons nos portes aux réfugiés syriens
• Les personnes réfugiées et les migrantes lancent un SOS à l'Europe!
• Mythes et réalités
• Organisations d'accueil des réfugiés au Québec

De qui on parle

© Amnistie internationale
Tareq, 24 ans, et Nada, 20 ans, vivent avec leurs enfants et leur famille étendue dans un petit appartement à Irbid. Tareq a été arrêté et torturé en Syrie. Ils espèrent être réinstallés afin d’offrir une meilleure vie pour leurs enfants. Pour ce faire, ils étudient les langues étrangères. La vie est chère en Jordanie et Tareq est incapable de travailler à cause de restrictions imposées par le gouvernement jordanien.

Ce que dit le droit international

Quelle que soit la manière dont ils arrivent dans un pays et le but de leur déplacement, les migrants, les réfugiés et les demandeurs d'asile disposent de droits protégés par le droit international :

• La Déclaration universelle des droits de l’homme dispose à son article 14 : « Devant la persécution, toute personne a le droit de chercher asile et de bénéficier de l’asile en d’autres pays ».
• La Convention des Nations Unies relative au statut des réfugiés (1951) interdit d'envoyer des réfugiés dans des pays où ils risquent d'être persécutés.

Qu'est-ce qu'une personne réfugiée?

Une personne réfugiée est une personne qui a fui son pays parce qu’elle y a subi des violations de ses droits fondamentaux en raison de son identité ou de ses convictions. Elle est contrainte de demander une protection internationale, car son propre gouvernement ne peut ou ne veut pas la protéger. Fin 2013, on estimait à 14,2 millions le nombre de réfugiés dans le monde.

Qu’est-ce qu’une personne déplacée?

Des personnes qui se déplacent dans leur propre pays d’origine à cause d’un risque de persécution, d’une guerre civile, d’une catastrophe naturelle, etc. En général, il est très difficile de porter secours aux personnes déplacées parce qu’elles se trouvent toujours sous la protection de leur propre gouvernement, lui-même étant parfois la cause des violations des droits humains et que les autres États ne veulent pas intervenir sans l’accord du gouvernement en place.


Qu'est-ce qu'une personne migrante?

Un.e migrant.e se déplace dans son propre pays ou d’un pays à un autre, généralement en quête de travail même si d’autres raisons peuvent l’y pousser, comme la volonté de retrouver des membres de sa famille. Certains migrants se déplacent de leur propre gré, d’autres y sont contraints en raison de difficultés économiques ou autres. Un migrant peut être en situation régulière dans un pays lorsqu’il possède un permis de travail et de résidence, ou en situation irrégulière lorsque les autorités du pays où il souhaite vivre et travailler ne l’y autorisent pas.


Qu'est-ce qu'un demandeur d'asile?

Un demandeur d'asile, une demandeuse d’asile est une personne qui a quitté son pays en quête d'une protection internationale mais qui n’a pas encore obtenu le statut de réfugié.

 

POUR PLUS D'INFORMATION

  • Convention relatives au statut des réfugiés
  • Sur la Convention
  • Camps de réfugiés 

  • Cartes des camps de réfugiés 

  • Profil d'opérations 2015 - Iraq
  • Profil d'opérations 2015 - Jordanie



  • Participez. Pour d'autre. Avec d'autre.

    © Amnistie internationale Canada francophone 2012