Livres comme l'Air souligne le 15 novembre, Journée internationale des écrivains emprisonnés.

Ce projet vise à sensibiliser le grand public et les autorités gouvernementales aux persécutions dont sont victimes, à travers le monde, de nombreux écrivains.

Livres comme l'Air rappelle la nécessité de l'implication des États dans la lutte pour la liberté d'expression.

À travers le monde, plus de 35 pays détiennent des prisonniers d'opinion et la liberté d'expression est brimée dans près d'une centaine nations.


Livres comme l’Air, un projet d’Amnistie
internationale, de l’Union des écrivaines et des
écrivains québécois (UNEQ) et du Centre
québécois du P.E.N. international.
Entrez